Mon histoire avec la terre

D'aussi loin qu'il me souvienne, j’ai toujours eu le goût de la création : dessiner, peindre, confectionner des objets, modeler ou sculpter, mais sans jamais vraiment utiliser la terre.

Durant les années 80, j’ai eu la chance de côtoyer de nombreux artistes, peintres et sculpteurs du Pays d'Apt, en participant à la création de l'association d'artistes "Artifices" et organisant avec et pour celle-ci, pendant près de dix ans, de nombreuses expositions.

La fréquentation de ces artistes, d'expositions, de musées, la lecture de livres d'art, de catalogues d'expositions ou de ventes m'ont ouvert le regard sur toutes les formes d'art, avec, entre autre, une réelle attirance pour les céramiques anciennes d'Asie ou du Proche Orient, l'épure de leurs formes, la simplicité de leurs décors... ou au contraire leur exubérance.

C'est en juin 2019 que j'ai réellement mis les mains dans la glaise lors d'une initiation d'une semaine chez Alain Briffa (Poterie du Pierroux à Roussillon), qui fut une révélation.


Dès lors, je n'ai pas cessé de façonner et de construire des objets, d'abord dans mon appartement, sur ma table de séjour, faisant cuire et émaillant ensuite ces objets à l'atelier du Pierroux.

J'ai sauté le pas le 1er janvier 2020, date à laquelle je me suis déclaré en auto entreprise et où j'ai aménagé et équipé mon atelier. J'y travaille le grès et j'utilise pour le moment des émaux industriels avant d'en savoir plus sur le sujet...

Sur ce site, j'ai donc le plaisir de vous présenter les objets que je produis. Peut-être trouverez-vous sur ceux-ci des défauts, déformations ou affaissements, coulures ou retraits d'émaillage, etc... tous surprises et/ou accidents de cuisson, n'affectant toutefois pas leur intégrité, mais qui pour moi en font l'unicité et l'identité de chaque objet, car j'ai fait mienne cette citation: 


" Dans la nature, rien n'est parfait et tout est parfait: un arbre peut être tordu et ses branches tourmentées, il est toujours beau. "

Alice Walker

Pour réaliser mes objets, j'utilise principalement les techniques suivantes, qu'il peut m'arriver de mélanger :


LE TRAVAIL À LA PLAQUE

Bouteille à facettes
Vase-Bouteille
Assiette

J'aplatie la terre au rouleau ou à la "crouteuse" (sorte de laminoir), puis je découpe chaque face de l'objet à construire dans la plaque d'argile encore crue mais légèrement durcie, que j'assemble et colle à l'aide de barbotine.

L'ESTAMPAGE

Théière
Coupe à large bord
Vase gourde

Je dépose une plaque de terre sur une forme en ronde bosse ou un moule en creux, puis je déforme lentement cette plaque pour lui faire épouser à la forme du moule et obtenir la pièce désirée. Certains objets peuvent être constitués de plusieurs partie estampées. 

LA TECHNIQUE KURINUKI

Bol à thé
Bol à thé
Guinomi

Sur une galette de terre aux dimensions de la pièce à réaliser, je commence par exécuter (ou non) un décor sur sa tranche avant de dégager le pied de la pièce. Celle-ci est ensuite retournée afin être creusée.


J'affectionne particulièrement cette technique japonaise où tout le travail se fait avant tout sur l'extérieur de la pièce avant d'en creuser l'intérieur. De ce fait, je dois me concentrer et maîtriser mes gestes lors du travail du décor extérieur, de l'épaisseur de la terre, de la forme que je souhaite obtenir.